Principes et droits fondamentaux au travail

Mission d'accompagnement des ONGs pour la visite terrain des fonciers pour la création du massif forestier récréatif et éducatif, la réalisation des travaux de restauration des terres pastorales et agricoles dégradées dans la commune d’Ayorou

L’objectif de cette mission est de permettre de constater l’état d’avancement des activités tant technique que financier.

La mission vise spécifiquement à constater les réalisations des partenaires ; discuter avec les partenaires notamment les ONG sur le niveau de réalisation des activités ; identifier et corriger si possible avec les partenaires les difficultés constatées ; rappeler aux partenaires l’urgence de la mise en œuvre de ce projet tout en respectant les dimensions de qualité, les questions des PDFT….

Le Projet « Appui au développement des moyens de subsistance durables respectueux des principes et droits fondamentaux au travail en faveur des réfugiés et demandeurs d’asile du Mali et du Nigeria, et des populations hôtes au Niger » repose sur deux principales composantes qui sont :

ü  Le développement d’un modèle d’intervention en gestion durable des écosystèmes dans et autour des sites urbanisés d’accueil des réfugiés et des populations hôtes afin de faire des transitions des camps de réfugiés vers l’intégration une opportunité d’amélioration de la qualité des écosystèmes, de la productivité agricole, de consolidation de la paix dans le respect des principes et droits fondamentaux travail et de création d’emplois décent à travers à travers un processus de recrutement équitable. 

ü  L’amélioration des connaissances sur la situation des réfugiés et des populations hôtes notamment leur exposition au travail des enfants, au travail forcé, leur exposition aux risques de recrutements non équitables d’une part et les opportunités économiques d’autre part afin d’identifier et de formuler des interventions appropriées en faveur des réfugiés et des populations hôtes.

Ce projet s’inscrit dans le développement d’une vision de l’OIT pour le Sahel à travers le partage et la gestion des connaissances notamment sur les questions d’amélioration des moyens de subsistance des refugiées et des populations hôtes avec une attention particulière au recrutement équitable et au respect des principes et droits fondamentaux au travail.

Il est mis en œuvre par l’OIT en étroite coopération avec le projet « Market-based livelihood interventions for refugees and host communities in Niger » financé par le BPRM et le projet CSBO G5 Sahel.